Laissez-nous un message

Hernie discale

Elles se déclarent généralement autour de la quarantaine et affectent surtout les vertèbres lombaires. La hernie discale est le motif le plus fréquent d'opération de la colonne vertébrale, mais seule une minorité de hernies discales nécessitent une intervention chirurgicale. Dans la plupart des cas, les traitements conservateurs et la patience donnent de très bons résultats. Il s’agit d’une lésion de la colonne vertébrale qui peut également se manifester sans aucune cause extérieure et se manifeste par des douleurs aiguës, associées à une sensation d'engourdissement  et parfois d'une paralysie. La hernie discale résulte de plusieurs causes : anomalies génétiques, sollicitation unilatérale, faiblesse des muscles paravertébraux. Figurent entre autres le manque d'activité physique, les mauvaises postures (essentiellement liés au travail) et un surpoids. Ces hernies discales déclenchent des lombalgies qui peuvent irradier parfois dans les jambes (sciatique) ou dans les bras (brachialgie). Le sujet peut également présenter une sensation d'engourdissement. Une hernie discale peut induire un signe de Lasègue positif et un signe de Kernig. Dans certains cas extrêmes, la hernie discale peut provoquer une paraplégie qui pourra à son tour causer par exemple une incontinence urinaire et/ou anale ainsi qu'une anesthésie en selle.Hernie discale

Lorsque la mobilité n'est pas affectée, il est recommandé de reprendre une activité physique aussi vite que possible. L'alitement n'est pas indiqué dans ce cas puisqu'il n'a montré aucun effet thérapeutique bénéfique.

Un traitement médicamenteux contre la douleur doit être mis en place le plus tôt possible ainsi que de la kinésithérapie, de la thérapie par la chaleur, des massages associés à la gymnastique rééducative, l'électrothérapie. L'arsenal thérapeutique inclut également des méthodes reposant sur la chirurgie mini-invasive et des techniques microchirurgicales, telles que la décompression discale percutanée au laser ou l'infiltration périradiculaire permettant  d’injecter de la cortisone dans la région du nerf lésé.

Il est indispensable de renforcer les muscles dorsaux profonds. Le principe de la kybun vous aide à intégrer de l'activité physique dans votre quotidien. La marche sur la semelle souple et élastique de la kybun et la sensation d'instabilité qu'elle procure mobilise les muscles et redresse le corps. Les muscles stabilisateurs profonds de la colonne vertébrale sont renforcés. Cela soulage et stabilise le dos. Le nerf irrité est soulagé et peut se régénérer peu à peu. La sensation d'orteils lourds doit disparaître progressivement.

Si vous n'êtes pas encore habitué aux kybun il se peut que vos douleurs irradient un peu plus durant les premiers jours d'utilisation. Dans ce cas, il est important que ces  réactions initiales disparaissent le plus vite possible en alternant vos chaussures habituelles et la kybun: notre but n'est pas de stresser le nerf davantage.


Paiement sécurisé
Livraison en 48h
Satisfaction garantie
Frais de port offerts